AcadéC et ACA-RES

La session des contributeurs occupant la matinée de notre prochain séminaire du 4 avril, clôtura cette année de réflexion sur les réseaux des Académies de Concert, sera l’occasion de croiser les données d’AcadéC avec celles du programme de recherche ACA-RES. Nous accueillerons pour l’occasion Émilie Roffidal, historienne de l’art, chargée de recherche HDR au laboratoire FRAMESPA (UMR 5136).

Le programme ACA-RES (Les Académies d’art et leurs réseaux dans la France préindustrielle) a pour objectif de restituer les liens personnels et institutionnels qui construisent et animent ces établissements, en considérant à la fois leur « entre-soi » artistique, mais également leurs connexions avec d’autres cercles de sociabilité, notamment littéraires et/ou scientifiques (académies des sciences et belles-lettres, sociétés badines ou savantes, écoles militaires ou des Ponts et Chaussées, etc.). Il s’agit ainsi de mieux comprendre la place et l’action réticulaire des académies et des écoles d’art dans un large XVIIIe siècle.


Initié en 2016, ce programme bénéficie du soutien du Labex SMS, de la MSH-T, du DFKG Paris et de l’INHA. Il est dirigé par Anne Perrin-Khelissa et Émilie Roffidal.


https://acares.hypotheses.org/description

 

 


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Bénédicte Hertz (21 mars 2024). AcadéC et ACA-RES. Projet AcadéC. Consulté le 14 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/w255


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search